Trouvez votre IKIGAI x Cannactiva

Pour célébrer l’été, à Cannactiva vous invite à trouver votre IKIGAI. Ce mot, qui a récemment gagné en popularité dans le monde entier, vient du japonais et pourrait se traduire par “une passion qui donne de la valeur et de la joie à la vie”. Pour suivre l’IKIGAI, il y a quatre principes de base :

Que vous aimez ce que vous faites,
Soyez bon dans ce que vous faites,
Que ce que vous faites soit utile au monde,
Et qu’il vous donne de la nourriture, de l’énergie pour continuer.

L’été est là et nous voulons mettre l’accent sur notre IKIGAI. Pour vous inspirer, lors de vos prochaines commandes de fleurs CBD nous vous offrirons un éventail avec une illustration de style japonais de l’artiste Gerard Nel-lo (@nellogerard). En outre, nous avons préparé pour vous une variété exclusive de Ikigai Special CBD Flowers – Mochi .

L’été est une période de détente et de bonne humeur, où l’on peut profiter de ses amis et de sa famille. Savourez chaque moment partagé avec vos proches, où les rires sont garantis. Explorez de nouveaux horizons et vivez de nouvelles expériences. Profitez du soleil de l’été avec notre nouveau bonnet réversible avec un motif imprimé de cannabis. Trouvez le calme dont vous avez besoin et sentez comment la vie vous invite à être présent et honnête avec vous-même. Vivez intensément le moment présent.

Découvrez la véritable signification d’IKIGAI

Qu’est-ce que l’IKIGAI ?

IKIGAI est un concept japonais que l’on pourrait traduire par ce qui donne de la valeur et de la plénitude à la vie. D’autres le traduisent par“une raison d’être“. Il s’agit de trouver une activité, un but ou quelque chose qui vous comble, vous remplit de joie et vous permet de rester engagé et enthousiaste chaque jour.

En réalité, l’IKIGAI est un concept large, qui englobe tout ce qui apporte de la valeur et de la joie à la vie : des personnes, comme les parents, les frères et sœurs, les enfants ou les amis, aux activités, y compris le travail et les passe-temps.

On dit que, pour trouver l’IKIGAI, chacun doit faire une l’équilibre à quatre éléments Les choses fondamentales de votre vie : ce que vous aimez, ce dont le monde ou la communauté a besoin, ce pour quoi vous pouvez être payé (pas nécessairement avec un salaire : l’énergie pour continuer) et ce que vous savez faire. Lorsque l’IKIGAI est trouvé, un état d’épanouissement et de satisfaction est atteint, un équilibre entre les passions, les contributions à la société, la rétribution et les compétences.

Notre IKIGAI peut changer plusieurs fois au cours de notre vie. Il se peut que les gens n’aient pas un seul et grand IKIGAI. Cela permet d’alléger la pression, du moins pour moi qui aime tant de choses dans la vie. Bien que, certainement, ceux qui se consacrent magistralement à une seule chose, d’une manière générale, je comprends qu’ils peuvent avoir la chance d’avoir un IKIGAI clair et cohérent. Il n’y a pas de doute, il n’y a que le flux.

Origine

L'”IKIGAI” est présent dans la culture japonaise depuis des siècles. Le mot est composé de deux termes : “iki”, qui fait référence à la “vie” et “gai”, qui se traduit par “valeur” ou “mérite”. Ce serait quelque chose comme “avoir une valeur dans la vie”, bien qu’il soit difficile de comprendre la véritable connotation qu’il acquiert dans la culture d’origine, sans en occidentaliser le sens.

Pour connaître la véritable signification d'”IKIGAI”, nous pouvons faire un voyage mental au Japon, dans le petit village d’Ogimi, situé au nord de l’île d’Okinawa, à côté d’un parc national, où le concept d’IKIGAI est profondément enraciné. Ce lieu est connu sous le nom de “village de la longévité” car c’est l’endroit au monde qui compte le plus grand nombre de personnes âgées de plus de 100 ans. Hector Garcia, co-auteur du livre sur l’IKIGAI qui a popularisé le terme, a interrogé plus d’une centaine d’anciens locaux pour leur demander de parler de leur IKIGAI. Fort de ces expériences, il explique que ce qui permet à ces personnes de rester actives et en bonne santé jusqu’à un âge avancé, c’est l’IKIGAI :“Ils ont tous une source d’enthousiasme pour la vie et s’y consacrent chaquejour.

Les auteurs du livre expliquent qu’une caractéristique notable de toutes les personnes interrogées est que 100 % d’entre elles possédaient un jardin familial. Ils ont également découvert qu’à Ogimi, la musique, le chant et la danse sont présents presque quotidiennement et font partie intégrante de la vie de tous les jours.

Une autre caractéristique de cette communauté est que les personnes âgées entretiennent des liens sociaux étroits avec leurs pairs et se rencontrent fréquemment pour participer à des activités telles que le sport, le karaoké ou la célébration d’anniversaires. Par conséquent, éviter l’isolement social peut être un facteur clé pour maintenir la motivation et la confiance nécessaires pour mener une vie active et épanouissante. La plupart des gens sont des membres actifs d’associations de quartier, où ils trouvent un sentiment d’appartenance et d’amour semblable à celui d’une famille. Il existe également des moai, des groupes informels de personnes partageant les mêmes idées, dont les membres se réunissent régulièrement pour dîner et préparer des activités communes.

Le livre donne une idée de la simplicité du concept d’IKIGAI au Japon. Il va au-delà (ou pas si au-delà) du schéma occidental “quelque chose que j’aime, qui est utile au monde, qui est rémunéré et pour lequel je suis doué”. Il est beaucoup plus simple et plus complet. Pour certaines personnes, l’IKIGAI peut être aussi simple que de jouer avec leurs petits-enfants. Il s’agit d’éprouver un sentiment d’appartenance (où la communauté joue un rôle fondamental), d’être actif dans la vie, d’être présent, d’être utile à la société et d’être reconnu par le groupe.

Trouver l’IKIGAI, c’est sentir qu’on en fait partie (la communauté est un élément fondamental), être actif dans la vie, être présent, être utile à la société et reconnu par le groupe.

Les auteurs du livre nous invitent également à vivre et à nous immerger dans nos actions quotidiennes avec conscienceatteindre cet état de “flux“Lorsque nous sommes en phase avec la vie, nous cessons de regarder l’horloge et le temps s’écoule. Curieusement, au Japon, il n’existe pas de mot signifiant “prendre sa retraite pour toujours” comme en Occident.

Enfin, il est fait référence aux jeunes, qui se sentent parfois démotivés, inquiets ou déprimés. Dès l’enfance, ils se projettent dans ce qu’ils seront quand ils seront grands, alors que l’IKIGAI consiste à vivre dans le présent, à ressentir, à s’écouler.

Comment trouver son IKIGAI dans la vie

Si vous cherchez à trouver votre IKIGAI, voici un petit guide étape par étape pour vous aider dans votre démarche :

Réfléchissez à ce qui vous passionne

Pensez aux activités qui vous font du bien, que vous aimez faire, qui vous plaisent, qui vous passionnent. Réfléchissez à ce qui vous passionne, vous enthousiasme et vous donne de l’énergie. Ce qui vous remplit et vous passionne, tout comme l’IKIGAI, peut changer au fur et à mesure que nous grandissons et que nous traversons les différentes étapes de la vie.

Identifiez vos compétences et vos points forts :

Explorez vos points forts et vos compétences. Quelles sont vos capacités naturelles ? Reconnaître vos points forts vous permettra de les mettre à profit dans votre quête de l’IKIGAI.

Réfléchissez aux besoins de votre communauté ou du monde :

Réfléchissez à la manière dont vos passions et vos compétences peuvent être utiles aux autres, dans votre communauté, et à la manière dont vous aimeriez contribuer à rendre le monde meilleur. Une réflexion sur les besoins existants que vous identifiez dans votre environnement pourrait vous aider.

Rechercher l’équilibre :

Réfléchir aux idées issues des étapes précédentes. Existe-t-il une activité, un passe-temps ou une vocation qui combine tout ou partie de ces éléments ? Cette intersection peut être votre IKIGAI, le point où vous trouvez votre raison d’être et votre épanouissement.

Expérimentation et flux :

Allez-y doucement : marcher lentement est déjà un grand pas en avant. Expérimentez des activités, des projets ou des emplois différents qui vous permettent de vous épanouir. Recherchez des opportunités qui vous mettent au défi et vous permettent d’élargir vos compétences et vos connaissances. N’ayez pas peur d’essayer de nouvelles choses et de sortir de votre zone de confort. Explorez différentes voies ou une seule, testez-vous et laissez-vous porter, sans pression.

Cultiver ses relations et sa communauté

L’IKIGAI se retrouve également dans les relations humaines. Cultivez des relations positives et significatives avec les personnes qui vous entourent. La communauté en est un élément fondamental. Partagez ce que vous aimez et votre objectif avec ceux qui vous soutiennent et vous inspirent. Ces relations peuvent être une source de motivation et d’enrichissement dans votre recherche de l’IKIGAI : raconter et écouter des histoires, rêver ensemble, demander des conseils, s’amuser…. C’est un élixir de vie.

S’engager dans le développement personnel

La recherche d’IKIGAI est une expérience en soi. Apprenez au fur et à mesure, acceptez les défis et les obstacles comme des opportunités de développement personnel.

Garder l’esprit ouvert

L’IKIGAI peut se trouver dans des endroits inattendus, il faut donc garder l’esprit ouvert et être prêt à explorer des chemins différents. Écoutez votre intuition dans cette quête.

Ouvrage de référence sur l’IKIGAI

Le concept d’IKIGAI a gagné en popularité dans le monde entier en tant que philosophie permettant de trouver de l’enthousiasme et de la joie dans la vie quotidienne. Elle a été associée à une longévité accrue, à un bien-être émotionnel et à une plus grande satisfaction générale dans divers aspects de la vie. Beaucoup pensent que le concept IKIGAI est à l’origine de la longévité et de la santé exceptionnelles de la population âgée d’Okinawa, l’une des “zones bleues” du monde, puisqu’elle abrite le plus grand nombre de personnes âgées de plus de 100 ans pour 100 000 habitants de la planète.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, il y a le livre – essai : IKIGAI : Japan’s secrets for a long and happy life (IKIGAI : les secrets japonais pour une vie longue et heureuse). de Héctor García (Kirai) et Francesc Miralles. L’ouvrage a été traduit en 63 langues et s’est vendu à plus de 3 millions d’exemplaires depuis sa publication en 2016 et peut servir de rappel et de piqûre de rappel essentiels.

Cannactiva x IKIGAI

Nous espérons que vous avez apprécié autant que nous ce petit voyage à travers la philosophie d’IKIGAI. Nous vous disons au revoir et vous souhaitons de vivre votre vie comme vous l’entendez :

Comme une vieille voyante turque qui lit votre avenir dans le marc de café,
comme un Inca priant sa déesse Quinoa, créatrice de toutes choses,
comme quelqu’un qui ne se marie pas ou ne s’embarque pas un mardi 13,
avec votre propre animal spirituel, qu’il s’agisse d’une tigresse, d’un lapin, d’un singe ou d’un moine…
Cependant, vivez comme vous l’entendez et veillez à ce que, quoi que vous fassiez, vous accomplissiez votre IKIGAI.

Que votre IKIGAI soit avec vous, Joyeux été, Cannactiviste !

Fuente
  • IKIGAI. Les secrets du Japon pour une vie longue et heureuse. Héctor García (Kirai) et Francesc Miralles Contijoch. Editorial Urano. Première édition : 2016. ISBN 9788479539221
  • JapanGov, le gouvernement du Japon. IKIGAI : Le secret japonais d’une vie joyeuse. KIZUNA, un lien entre le Japon et le monde (18 mars 2022)

Cannactiva
En Cannactiva queremos cambiar la perspectiva sobre el cannabis. Te traemos lo mejor de la planta a través de nuestros productos y de los posts que puedes leer en nuestro [...]

Mi Cesta0
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
Chat ouvert
1
Besoin d'aide ?
Bonjour !
Pouvons-nous vous aider ?
Attention Whatsapp (lundi-vendredi/ 11h00-18h00)