Les Nations unies reconnaissent officiellement les propriétés médicinales du cannabis

CANNABIS ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ

Classification du cannabis par l’OMS

La Commission des stupéfiants des Nations unies (CND) a voté en faveur du retrait du cannabis et de la résine de cannabis de la liste des drogues dangereuses soumises à un contrôle plus strict. La Commission a voté en faveur de la recommandation de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui reconnaît essentiellement la valeur médicinale du cannabis en le déplaçant vers l’annexe I, beaucoup moins restrictive.

Le cannabis n’est plus considéré comme une drogue dangereuse (enfin !)

La CND a fait un pas en avant vers la reconnaissance des propriétés curatives du cannabis en votant pour son retrait de la liste des drogues les plus dangereuses. En réponse, l’OMS avait recommandé de placer le cannabis à l’annexe I, qui fait l’objet d’un contrôle beaucoup moins strict – une mesure qui a été soutenue à l’unanimité par tous les membres présents à cette réunion historique.

Le vote a été approuvé à la majorité simple des États membres de l’UE (à l’exception de la Hongrie) et de l’Amérique. Il convient de mentionner l’opposition de la plupart des pays asiatiques et africains (à l’exception de l’Inde et du Maroc, par exemple). En conséquence, le cannabis et sa résine sont retirés de l’annexe IV de la Convention unique sur les stupéfiants de 1961, marquant ainsi une étape importante dans l’histoire du cannabis.

La décision de l’ONU fait suite aux recommandations formulées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en 2019 de retirer le cannabis du tableau IV car il n’est pas particulièrement nocif. Il s’agit de l’un des changements les plus importants apportés à la politique en matière de drogues au cours des dernières décennies. Jusqu’à présent, le cannabis était classé au même niveau que d’autres drogues telles que l’héroïne.

Quel sera l’impact de ce changement ?

Il s‘agit d’un premier pas vers l’accélération de la recherche médicale sur cette substance. Des résultats prometteurs ont déjà été obtenus dans le traitement de certains effets de la maladie de Parkinson, de la sclérose en plaques, de l’épilepsie, de la douleur chronique ou même de certains types de cancer.

Les effets bénéfiques du cannabis sont observés dans de nombreuses maladies, car il a un effet sur presque tous les organes du corps. En effet, les principes actifs de la plante (cannabinoïdes) activent le système endocannabinoïde, présent dans presque tous les systèmes de l’organisme.

La décision de l’OMS ne concerne que les préparations médicinales et pharmaceutiques, et non tous les produits à base de CBD.

Recommandations de l’OMS sur la consommation de cannabis

L’OMS recommande que les médicaments à base de CBD contenant moins de 0,2 % de THC soient exemptés du contrôle des drogues, comme c’est déjà le cas pour le CBD pur. Le règlement ne concerne que les préparations pharmaceutiques à des fins thérapeutiques, ce qui exclut les produits à base de CBD qui ne sont pas réglementés en tant que tels.

Bien que la plante ait été retirée de la classification des stupéfiants les plus dangereux, son usage récréatif reste interdit par le droit international. En d’autres termes, la décision actuelle n’aborde pas, dans ses recommandations, les produits à base de CBD issus du chanvre et utilisés à des fins non médicales. Cependant, plus de 50 pays ont lancé des programmes visant à promouvoir les politiques et la recherche sur les propriétés curatives du cannabis.

Il reste encore du chemin à parcourir

Le véritable débat sur les produits à base de CBD réside dans la définition de ce qui est destiné à un usage pharmaceutique ou médicinal et de ce qui est destiné à un usage de complément alimentaire. La différence peut résider dans la dose journalière recommandée. Nous en saurons plus sur ces décisions lorsque l’Union européenne réglementera le CBD en tant que nouvel aliment.

Vente en gros d'huile de CBD

Le cannabis est l’une des plus anciennes plantes médicinales de l’humanité et nous sommes heureux de savoir qu’il se rapproche de la place d’honneur qu’il mérite. Pour sa part, Cannactiva continuera à défendre les produits à base de chanvre.

Nous contrôlons la plante pendant sa croissance, en veillant à chaque détail pour obtenir des produits CBD de la meilleure qualité possible. Nous n’utilisons ni pesticides ni herbicides pour nos cultures et nous nourrissons les plantes avec passion. Les procédés utilisés pour fabriquer nos produits sont les plus avancés du marché. De plus, nos produits sont testés dans des laboratoires tiers certifiés afin de garantir l’excellence de la qualité et de la sécurité des produits. Nous croyons en la transparence tout au long du processus de production et de vente de nos produits CBD. Découvrez les nouveautés de notre site web et ce que le cannabis peut faire pour vous. Nous aimons vous offrir le meilleur de la nature !

Isidre Carballido
Fondateur et PDG de Cannactiva | Expert en cannabis

Mi Cesta0
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
Chat ouvert
1
Besoin d'aide ?
Bonjour !
Pouvons-nous vous aider ?
Attention Whatsapp (lundi-vendredi/ 11h00-18h00)