Age Verification

Vérification de l'âge

Veuillez confirmer que vous avez plus de 18 ans pour continuer.

Les bienfaits du CBD pour les douleurs neuropathiques

Crèmes de physiothérapie au CBD pour soulager la douleur

Si vous vous intéressez depuis un certain temps aux bienfaits du cannabidiol, vous avez probablement entendu parler des propriétés de soulagement des douleurs neuropathiques du CBD. À l’occasion de la Journée mondiale de la douleur, nous consacrons le billet d’aujourd’hui à ce sujet. Vous y trouverez toutes les informations sur le sujet que l’on trouve dans la littérature scientifique, ainsi que des éclaircissements sur les principaux doutes concernant ce type de douleur et son traitement.

Qu’est-ce que la douleur neuropathique ?

La douleur neuropathique est une affection complexe qui touche des millions de personnes dans le monde. Il s’agit d’un type de douleur chronique qui résulte d’une lésion nerveuse ou d’un dysfonctionnement du système nerveux.

Comment la douleur neuropathique se manifeste-t-elle ?

La douleur neuropathique est souvent décrite ou se manifeste de différentes manières et affecte différentes parties du corps. En voici quelques exemples :

  • douleur lancinante : douleur aiguë et lancinante qui survient par intermittence, comme des “décharges électriques”, et qui est fréquente dans des affections telles que la névralgie du trijumeau.
  • Fourmillements ou engourdissements: sensation constante de fourmillement ou d’engourdissement dans une certaine zone. Cela peut se produire en cas de neuropathie périphérique.
  • Douleur hypersensible ou allodynie: la peau de la zone touchée devient hypersensible, de sorte que même l’eau de la douche ou une caresse provoque une douleur. Ce phénomène est fréquent dans des affections telles que la névralgie post-zostérienne ou le syndrome de Sudeck.
  • Douleur de type crampe: douleur spasmodique et fulgurante, semblable à une crampe musculaire.
  • Douleur fantôme: les personnes qui ont perdu un membre à la suite d’une amputation ressentent une douleur dans la partie du corps qui a disparu.
  • Douleur centrale: douleur dans tout le corps ou dans des zones spécifiques. Elle est fréquente dans des pathologies telles que la sclérose en plaques.
  • Douleur par compression nerveuse: lorsqu’un nerf est comprimé en raison d’une hernie discale, d’un bombement ou d’une autre affection, il peut en résulter une douleur neuropathique qui irradie le long du trajet du nerf comprimé.
CBD ou Cannabidiol pour les douleurs articulaires

Différences entre la douleur neuropathique et les autres types de douleur

La principale différence entre la douleur neuropathique et les autres types de douleur est la source causale. Alors que la douleur nociceptive (blessures, coupures, etc.) est causée par des lésions des tissus corporels, la douleur neuropathique est causée par des lésions des nerfs eux-mêmes.

La douleur persiste souvent longtemps après la guérison de la blessure initiale, ce qui rend le traitement complexe.

Le traitement conventionnel de la douleur neuropathique et ses limites

La douleur neuropathique est traitée avec des analgésiques conventionnels, des opioïdes, des anticonvulsivants et même des antidépresseurs. Cependant, ces traitements ont des limites en termes d’efficacité et de toxicité, car ils peuvent ne pas fonctionner pour tous les patients, ils peuvent provoquer des effets secondaires et certains médicaments (tels que les opioïdes) peuvent créer une dépendance.

Le CBD pour les douleurs neuropathiques
La douleur neuropathique est un type de douleur complexe.

La douleur neuropathique est une affection complexe qui ne peut être mesurée objectivement et dont le traitement nécessite des stratégies personnalisées.

Il est essentiel d’écouter et de faire confiance aux personnes qui ressentent la douleur, car elles sont les mieux placées pour la décrire et aider à la gérer de manière appropriée.

L’approche de la douleur doit être multifactorielle, combinant différentes thérapies et outils pour aider à soulager la douleur et améliorer la qualité de vie des personnes qui en souffrent.

Les bienfaits du CBD pour les douleurs neuropathiques

Le cannabidiol (CBD) est un composé présent dans le chanvre, et appartient à la famille des phytocannabinoïdes qui ne produisent pas d’effet psychoactif. Le CBD a attiré l’attention en raison de ses multiples potentialités thérapeutiques, telles que son efficacité dans le traitement des douleurs inflammatoires et, éventuellement, des douleurs neuropathiques.

Le mécanisme d’action par lequel le CBD peut soulager certains types de douleurs neuropathiques est dû à son interaction avec le système endocannabinoïde (ECS) et de multiples cibles cellulaires qui régulent le traitement de la douleur dans le corps.

Études scientifiques

Plusieurs études expérimentales ont exploré plus avant l’efficacité du CBD contre la douleur neuropathique. Chez les rongeurs, il a été démontré que le CBD contrôle la perception de la douleur chronique, ce qui peut être important pour certains types de douleur neuropathique (1, 2, 3).

Bien que des études animales suggèrent l’efficacité du CBD dans le traitement de la douleur neuropathique, les résultats ne sont pas nécessairement transposables. Chez l’homme, les études cliniques ont donné des résultats quelque peu controversés, certains ayant donné de bons résultats pour le traitement de la douleur neuropathique, d’autres non.

Efficacité des massages au cannabidiol

L’application topique de massages à l’huile de CBD a donné de bons résultats dans le contrôle de la neuropathie périphérique. Dans une étude, 29 personnes ont utilisé de l’huile de CBD sur leur peau et ont amélioré la gestion de la douleur après 4 semaines (4). Le CBD topique est bien toléré et peut constituer une alternative plus efficace aux autres thérapies.

D’autre part, il existe une étude clinique dans laquelle le CBD a été administré par voie orale pour le traitement de la douleur neuropathique, bien qu’il n’ait pas eu d’effets positifs, les chercheurs affirment que l’une des limitations était de ne pas avoir inclus d’autres doses de CBD (5). Le CBD peut avoir un effet en forme de cloche, c’est-à-dire qu’il génère des réponses complètement opposées en fonction de la dose consommée. Ainsi, bien que l’étude humaine n’ait pas démontré l’efficacité du CBD sur la douleur neuropathique, elle n’est pas concluante (5).

Le CBD est-il suffisant pour lutter contre la douleur ou doit-il être associé au THC ?

Le cannabis est utilisé depuis des centaines d’années pour le traitement de la douleur (6). En fait, les thérapies cannabinoïdes pour le traitement de la douleur sont plus efficaces lorsque le CBD est utilisé en combinaison avec le THC, car il y a un effet synergique (7).

L’action synergique des phytocannabinoïdes, qui se traduit par un effet pharmacologique renforcé, est appelée effet d’entourage (8). L’effet d’entourage peut être bénéfique pour le traitement de la douleur neuropathique, car il implique non seulement des cannabinoïdes, mais aussi des terpènes tels que le caryophyllène, le myrcène et le pinène, qui ont des propriétés analgésiques en soi (9, 10, 11).

En raison de l’effet synergique, il convient également de considérer que le CBD peut être plus efficace si l’on utilise des extraits de CBD à spectre complet. Utilisation d’extraits de CBD La présence de terpènes peut augmenter son potentiel pour le traitement de la douleur.

En conclusion, bien que les résultats soient controversés, le CBD pourrait être une alternative prometteuse pour certains types de douleurs neuropathiques, telles que la neuropathie périphérique, ou aider au traitement de l’anxiété et du stress qui peuvent survenir lors d’un processus douloureux.

Actuellement, les recherches se poursuivent pour comprendre les applications du CBD dans la gestion de la douleur. Par conséquent, il convient de toujours consulter un professionnel de la santé avant d’entamer un traitement à base de cannabinoïdes.

Comment le CBD est-il utilisé pour traiter les douleurs neuropathiques ?

La manière dont le CBD est administré pour traiter la douleur neuropathique dépend de la réponse souhaitée.

En cas de neuropathie périphérique, il peut être appliqué par voie topique via un massage de la peau avec des crèmes ou de l’huile de CBD, ou par voie sublinguale et orale avec de l’huile de CBD, si le CBD doit atteindre la circulation sanguine et être distribué dans tout le corps et le cerveau pour réduire l’anxiété. Veuillez noter que le CBD n’est pas réglementé pour la consommation orale dans de nombreux pays européens : en savoir plus.

Quelle est la dose de CBD ?

Bien que par voie orale, seules des doses de CBD de 5 mg à 45 mg par jour (divisées en 3 doses) ont été étudiées sans succès. L’efficacité de certaines autres doses de CBD pour les douleurs neuropathiques n’est pas connue. À ce stade, il convient de préciser que l’utilisation du CBD par voie sublinguale ou orale n’est pas légalement autorisée dans certains pays européens. Les huiles de CBD de Cannactiva sont régies par les réglementations de l’UE et sont vendues pour un usage externe.

Par ailleurs, l’huile de CBD utilisée par voie topique avec de bons résultats contenait 250 mg de CBD dans 90 ml. (ce qui équivaut approximativement à une concentration de 2,5 %).

Questions fréquemment posées sur l’utilisation du CBD dans les douleurs neuropathiques

Le CBD peut-il développer une tolérance et nécessiter des doses plus élevées ?

Les données actuelles suggèrent que le CBD n’induit pas de tolérance de la même manière que le THC ou les opioïdes (12). Toutefois, des études à long terme sont nécessaires pour comprendre pleinement le profil de tolérance du CBD.

Combien de temps faut-il au CBD pour agir sur la douleur ?

Aceite CBD 10% 10ml

Cela varie en fonction de la forme de CBD utilisée et de la perception individuelle de chaque personne. Bien que les effets puissent être ressentis dès la première heure d’application, des résultats durables peuvent être observés après un traitement de longue durée.

Quels sont les effets secondaires possibles de l’utilisation du CBD pour les douleurs neuropathiques ?

L’utilisation du CBD peut avoir certains effets secondaires, notamment la somnolence, les vertiges et la baisse de la tension artérielle. Ces symptômes sont généralement réversibles dès que l’utilisation du CBD est interrompue.

Dans quelles conditions de douleur le CBD peut-il être utile ?

Le CBD peut aider à soulager différents types de douleur. Le CBD étant un excellent anti-inflammatoire, il excelle dans le traitement des douleurs liées à un processus inflammatoire.

Note : Il s’agit d’un article informatif, basé sur des recherches en cours, qui ne peut pas et n’est pas destiné à diagnostiquer, prévenir ou guérir une maladie ou un symptôme. Son contenu peut compléter, mais jamais remplacer, le diagnostic ou le traitement d’une maladie ou d’un symptôme. Les produits Cannactiva ne sont pas des médicaments et sont destinés à un usage externe. Consultez votre médecin avant d’utiliser le CBD.

Referencias

1 Baron-Flores, V., Diaz-Ruiz, A., Manzanares, J., Rios, C., Burelo, M., Jardon-Guadarrama, G., Martínez-Cárdenas, M. L. Á., & Mata-Bermudez, A. (2022). Le cannabidiol atténue l’hypersensibilité et le stress oxydatif après une lésion traumatique de la moelle épinière chez le rat. Neuroscience letters, 788, 136855. https://doi.org/10.1016/j.neulet.2022.136855

2. Xiong, W., Cui, T., Cheng, K., Yang, F., Chen, S. R., Willenbring, D., Guan, Y., Pan, H. L., Ren, K., Xu, Y. et Zhang, L. (2012). Les cannabinoïdes suppriment la douleur inflammatoire et neuropathique en ciblant les récepteurs α3 glycine. The Journal of experimental medicine, 209(6), 1121-1134. https://doi.org/10.1084/jem.20120242

3 Wang, X., Lin, C., Jin, S., Wang, Y., Peng, Y. et Wang, X. (2023). Cannabidiol alleviates neuroinflammation and attenuates neuropathic pain via targeting FKBP5. Brain, behavior, and immunity, 111, 365-375. https://doi.org/10.1016/j.bbi.2023.05.008

4. Xu, D. H., Cullen, B. D., Tang, M. et Fang, Y. (2020). The Effectiveness of Topical Cannabidiol Oil in Symptomatic Relief of Peripheral Neuropathy of the Lower Extremities (L’efficacité de l’huile de cannabidiol topique dans le soulagement symptomatique de la neuropathie périphérique des extrémités inférieures). Current pharmaceutical biotechnology, 21(5), 390-402. https://doi.org/10.2174/1389201020666191202111534

5. Hansen, J. S., Gustavsen, S., Roshanisefat, H., Kant, M., Biering-Sørensen, F., Andersen, C., Olsson, A., Chow, H. H., Asgari, N., Hansen, J. R., Nielsen, H. H., H. H.., Hansen, R. M., Petersen, T., Oturai, A. B., Sellebjerg, F., Sædder, E. A., Kasch, H., Rasmussen, P. V., Finnerup, N. B., & Svendsen, K. B. (2023). Cannabis-Based Medicine for Neuropathic Pain and Spasticity-A Multicenter, Randomized, Double-Blinded, Placebo-Controlled Trial. Pharmaceuticals (Bâle, Suisse), 16(8), 1079. https://doi.org/10.3390/ph16081079

6. Bonini, S. A., Premoli, M., Tambaro, S., Kumar, A., Maccarinelli, G., Memo, M., & Mastinu, A. (2018). Cannabis sativa : une revue ethnopharmacologique complète d’une plante médicinale avec une longue histoire. Journal of ethnopharmacology, 227, 300-315. https://doi.org/10.1016/j.jep.2018.09.004

7 King, K. M., Myers, A. M., Soroka-Monzo, A. J., Tuma, R. F., Tallarida, R. J., Walker, E. A., & Ward, S. J. (2017). Effets uniques et combinés du Δ9 -tétrahydrocannabinol et du cannabidiol dans un modèle murin de douleur neuropathique induite par la chimiothérapie. British journal of pharmacology, 174(17), 2832-2841. https://doi.org/10.1111/bph.13887

8. Russo E. B. (2008). Cannabinoids in the management of difficult to treat pain “, Therapeutics and clinical risk management, 4(1), 245-259. https://doi.org/10.2147/tcrm.s1928

Klauke, A. L., Racz, I., Pradier, B., Markert, A., Zimmer, A. M., Gertsch, J., & Zimmer, A. (2014). Le phytocannabinoïde sélectif du récepteur CB₂ bêta-caryophyllène exerce des effets analgésiques dans des modèles murins de douleur inflammatoire et neuropathique. European neuropsychopharmacology : the journal of the European College of Neuropsychopharmacology, 24(4), 608-620. https://doi.org/10.1016/j.euroneuro.2013.10.008

10. Rao, V. S., Menezes, A. M. et Viana, G. S. (1990). Effet du myrcène sur la nociception chez la souris. The Journal of pharmacy and pharmacology, 42(12), 877-878. https://doi.org/10.1111/j.2042-7158.1990.tb07046.x

11. Li, X. J., Yang, Y. J., Li, Y. S., Zhang, W. K. et Tang, H. B. (2016). L’α-Pinène, le linalol et le 1-octanol contribuent aux activités anti-inflammatoires et analgésiques topiques de l’encens en inhibant la COX-2. Journal of ethnopharmacology, 179, 22-26. https://doi.org/10.1016/j.jep.2015.12.03912. Organisation mondiale de la santé. (2018). CANNABIDIOL (CBD), Rapport d’examen critique. Disponible à l’adresse suivante : https://www.who.int/docs/default-source/controlled-substances/whocbdreportmay2018-2.pdf?sfvrsn=f78db177_2

Masha Burelo
Investigadora en cannabinoides | Doctoranda en Neurociencia

Mi Cesta0
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
Chat ouvert
1
Besoin d'aide ?
Bonjour !
Pouvons-nous vous aider ?
Attention Whatsapp (lundi-vendredi/ 11h00-18h00)