Le CBD est légal en France sous toutes ses formes : fleurs et produits CBD.

CBD France

Le Conseil d’État français approuve la légalisation des feuilles et des fleurs de CBD, autorisant ainsi la vente de CBD en France sous toutes ses formes. La décision a été prise le jeudi 29 décembre 2022, annulant définitivement l’arrêté interdisant la vente de CBD sous forme de bourgeons. Tout cela, un an après que le gouvernement français a interdit la vente de feuilles et de fleurs de CBD le 30 décembre 2021, dans le but de protéger les consommateurs et de lutter contre le trafic de stupéfiants.

Le CBD est désormais légal en France, la nouvelle que nous attendions tous

Dans une décision historique, le jeudi 29 décembre 2022, le Conseil d’État français a annulé un arrêté qui avait interdit la vente de fleurs de CBD en France, et les a déclarées propres à la consommation et à la vente au public.

Le Conseil d’Etat tranche ainsi la question du statut juridique du CBD en France en considérant qu’il n’y a pas de liens établis entre la consommation de produits à base de CBD et des risques pour la santé publique. Cette décision sans précédent ouvre la voie légale au CBD en France, où les fleurs de CBD peuvent désormais être achetées légalement et en toute sécurité, ainsi que toutes sortes de produits dérivés du CBD et du chanvre. L’arrêt de la plus haute juridiction française a déclaré que les produits à base de CBD, y compris les fleurs de CBD, ne présentent pas de risque pour la santé publique et peuvent être vendus sans restrictions. Il ajoute que des études scientifiques montrent que le CBD a des propriétés calmantes et anticonvulsives, mais qu’il ne produit pas d’effets psychoactifs ou de dépendance.

Consommation de cannabis en France
Consommation de cannabis en France

Le CBD et la révolution du cannabis en France

Le cannabidiol ou CBD est une substance naturellement présente dans l’extrait de chanvre(Cannabis sativa) . L.) qui ne contient pas de THC et n’a donc pas les effets psychoactifs de la marijuana. En outre, il pourrait avoir diverses applications médicales. Malgré sa parenté avec la plante de marijuana, l’extrait de chanvre riche en CBD n’a pas de propriétés narcotiques, bien au contraire. Le CBD a un effet subtil avec peu ou pas d’effets secondaires. Les effets secondaires sont légers.

Les fleurs de CBD sont l’un des produits dérivés du chanvre les plus controversés.

Les fleurs de CBD ont révolutionné l’industrie du cannabis en se présentant comme un produit végétal fumable, dérivé du cannabis, mais sans effets psychoactifs.

Dans un premier temps, les producteurs français de chanvre industriel se sont méfiés de la fleur de CBD, craignant que sa réglementation ne vienne perturber leurs activités. Depuis lors, cependant, l’industrie du CBD a prospéré dans le monde entier et l’opinion de l’industrie a fait un virage à 180 degrés, accueillant un secteur innovant au potentiel énorme. L’ensemble de l’industrie s’intéresse désormais de très près aux fleurs de CBD, qui représentent une activité très rentable pour eux.

Le CBD est disponible sous différentes formes : fleurs de CBD, huiles de CBD, crèmes de CBD, cosmétiques de CBD… Tous ces produits ont une teneur en THC inférieure à 0,3 %. Selon le Syndicat professionnel du chanvre de France, le nombre de boutiques de CBD a considérablement augmenté ces dernières années, pour atteindre aujourd’hui environ 2 000 boutiques de CBD dans tout le pays. Cet essor des boutiques de CBD reflète l’intérêt croissant des consommateurs français pour les dérivés du cannabidiol et du chanvre et leurs utilisations potentielles.

Evolution du statut juridique du cannabis en France

Depuis 2018, l’industrie française du CBD connaît des montagnes russes réglementaires. Cependant, malgré l’incohérence des réglementations, la longue tradition du chanvre industriel en France continue de se renforcer.

Le 30 décembre 2021, un changement politique majeur a ouvert la voie à la légalité des produits à base de CBD en France, à condition qu’ils contiennent moins de 0,3 % de THC. Il y est précisé que le CBD ou cannabidiol n’a pas d’effet psychoactif et ne provoque pas de dépendance, et qu’il ne peut donc pas être considéré comme un produit stupéfiant.

Ceci a été expliqué dans la première partie de l’article R. 5132-86 du Code de la Santé Publique, ouvrant de nouvelles voies vers l’accessibilité et les bénéfices associés aux dérivés du cannabis, comme l’huile de CBD. les bienfaits de l’huile de CBD. Cependant, la deuxième partie de cet article met en place une interdiction de la vente de fleurs de CBD, censée protéger les consommateurs et lutter contre le trafic de drogue. L’interdiction a été suspendue par le Conseil d’État un mois plus tard, le 24 janvier 2022, en raison de sa nature anticonstitutionnelle, rétablissant la vente de produits à base de CBD sous la réglementation des lois de l’UE. Jusqu’à présent, les produits à base de CBD pouvaient être vendus en France à condition qu’ils contiennent moins de 0,3 % de THC. Mais dans le même temps, la vente de feuilles et de fleurs de CBD a été interdite, même si elles conservaient le même niveau légal de THC.

Malgré les tiraillements juridiques entre les autorités françaises et les entreprises, la vente de CBD en France est protégée par le droit de l’Union européenne, qui pose les bases d’un marché unique avec une libre circulation des marchandises entre les pays membres. Sur cette base, aucun pays membre ne peut interdire des produits légalement fabriqués dans un autre pays européen.

Bourgeons de fleurs CBD
Bourgeons de fleurs CBD

Pour sa part, la ministre française des Solidarités et de la Santé s’est opposée à la légalisation des fleurs de CBD, arguant qu’elle serait Impossible pour les gendarmes de faire la distinction entre les bourgeons de CBD et de marijuanaLe Conseil d’État répond que la présence de THC aux propriétés narcotiques est détectable par des tests analytiques. Par conséquent, la politique de lutte contre les stupéfiants ne justifierait pas le maintien d’une interdiction de vente de fleurs et de feuilles de cannabis dont le taux de THC est inférieur à 0,3 %.

En novembre 2020, la Cour de justice de l’Union européenne a déclaré que l’interdiction de la CBD en France était illégale au regard des principes fondamentaux de l’UE. Par la suite, la Cour de cassation, la plus haute instance judiciaire française, s’est prononcée en faveur de la liberté de circulation européenne et a déclaré que tous les CBD légalement produits dans les pays membres pouvaient être vendus en France. Cette décision a permis de garantir que toutes les formes de CBD inférieures à 0,3 % de THC puissent être vendues et consommées légalement dans toute la France aujourd’hui.

Réglementation du cannabis récréatif en France

Au lendemain de la légalisation du CBD, il est intéressant d’avoir un aperçu de l’opinion publique sur le cannabis et la légalisation de la marijuana en France.

Nous avons déjà eu l’occasion d’interviewer Benjamin-Alexandre Jeanroy, l’un des leaders du mouvement cannabique en France, avec l’expérience de l’ONU et fondateur du cabinet de conseil en cannabis Augur Associates. L’expert a expliqué que la question de la légalisation du cannabis en France est toujours controversée. Avant son élection, M. Macron ne semblait pas avoir de position connue sur la légalisation du cannabis récréatif en France. Cependant, au cours de sa campagne électorale, il a progressivement commencé à exprimer ses doutes à ce sujet. Le gouvernement de M. Macron s’est montré réticent à légaliser le cannabis en raison de ses relations compliquées avec les forces de police et de sa forte prégnance dans la culture française.

Bref, tout semble indiquer que, pour l’instant, la légalisation de la marijuana en France est loin d’être approuvée. Ils peuvent même vous arrêter pour avoir porté un T-shirt faisant l’apologie de l’herbe s’ils le souhaitent ! Vous pouvez visionner l’intégralité de l’interview dans notre article sur la situation politique du cannabis en France .

    Affaire Kanavape en France : la justice européenne prend position

    L’un des cas de CBD les plus médiatisés en Europe, et le prélude à cette décision de justice, est celui de l’entreprise Kanavape. En 2020, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) s’est prononcée sur la légalité du CBD. et sa commercialisation dans les différents pays européens, déclarant que ce composé n’est pas psychoactif et que les pays membres ne peuvent pas en interdire la vente dans d’autres pays, à condition qu’il ait été obtenu légalement.

    Cette décision fait suite aux poursuites engagées contre la société Kanavape, qui a importé en France des cigarettes électroniques contenant du CBD produit en République tchèque pour les conditionner dans des cartouches de cigarettes électroniques. La France a engagé des poursuites pénales contre les deux hommes d’affaires responsables, âgés de 33 et 31 ans, car la réglementation française interdisait la commercialisation du CBD extrait de la plante de cannabis, et ne prévoyait que la commercialisation des fibres et graines de chanvre. En conséquence, les hommes d’affaires ont été condamnés à une peine d’emprisonnement sans sursis et à une amende de 15 000 euros.

    La CJUE s’est prononcée sur l’affaire et a déclaré que le droit européen s’opposait à la législation française. La CJUE a statué que le CBD n’est pas considéré comme un stupéfiant et peut donc être soumis aux dispositions relatives à la libre circulation des marchandises dans l’Union européenne. Par conséquent, l’interdiction de mise sur le marché du CBD constitue une mesure restreignant la libre circulation des marchandises et n’est pas conforme au droit communautaire. Une telle mesure ne peut être justifiée que par des motifs d’intérêt général, tels que la protection de la santé publique. La CJUE a souligné que le CBD n’a pas d’effets psychotropes ni d’effets nocifs sur la santé humaine, contrairement au tétrahydrocannabinol (THC), le cannabinoïde responsable des effets de la marijuana.

    Avec ces arguments, la Cour de justice a invité la juridiction nationale française à examiner les données scientifiques disponibles pour s’assurer que le risque réel allégué pour la santé publique était bien réel et ne reposait pas sur des considérations purement hypothétiques.

    En fin de compte, l’affaire Kanavape a jeté les bases de la commercialisation légale du CBD entre les pays de l’UE, à condition qu’il soit obtenu à partir de chanvre légal produit dans un autre pays de l’UE. Les pays membres ne peuvent pas empêcher leur commerce uniquement sur la base de leur origine ou de leur source d’extraction.

    Vous pouvez désormais acheter du CBD légal !

    La légalité du CBD en France est désormais une réalité, y compris pour les fleurs de CBD. Avec l’assurance que la justice française reconnaît les produits à base de CBD comme des substances non psychoactives, tous les consommateurs peuvent accéder à ce composé bénéfique sans aucune inquiétude.

    Voir la boutique en ligne Premium CBD

    Le CBD est désormais un produit totalement légal en France, et peut être vendu sous toutes ses formes. Il est désormais possible d’acheter du CBD sous forme de bourgeon ou d’huile, qui offre tous les avantages sans aucun des effets psychoactifs associés aux variétés traditionnelles de marijuana.

    Si vous envisagez de vous rendre en France et que vous pouvez acheter du CBD directement sur place, il n’est pas nécessaire de voyager avec du CBD. de voyager avec du CBD .

    Chez Cannactiva, vous trouverez une grande variété de produits CBD aux propriétés exceptionnelles. Livraison rapide en 24/48 heures dans toute l’Europe !

    Informations sur le CBD légal en France (FAQ)

    Le CBD est-il légal en France ?

    Depuis le 30 décembre 2022, il est tout à fait légal de vendre du CBD en France sous toutes ses formes : fleurs de CBD, huile de CBD et tout dérivé du chanvre dont la teneur en THC est inférieure à 0,3 %.

    Quelle est la différence entre le CBD de chanvre et le THC de marijuana ?

    Le CBD est un type de cannabinoïde, tout comme le THC. La différence entre les deux composés est qu’ils présentent des variations dans leur structure chimique, étant deux substances complètement différentes. Ils ont également des effets différents sur l’organisme. Alors que le THC active fortement les récepteurs CB1, provoquant des effets psychologiques, le CBD ne produit pas ces effets. De plus, le CBD agirait comme un antidote au THC, atténuant ses effets psychoactifs.

    Quelle est la limite légale du taux de THC en France ?

    La limite légale de THC en France est de 0,3 %.

    La marijuana contient-elle du CBD ?

    La marijuana peut contenir des quantités variables de CBD en plus du THC. Cependant, les variétés à forte teneur en CBD sont moins psychoactives, car le CBD agit en réduisant les effets psychoactifs produits par le THC.

    Qu’a approuvé le Sénat français en novembre 2022 ?

    Le 24 novembre 2022, le Sénat français a adopté une résolution proposant la légalisation du CBD sous toutes ses formes (y compris les fleurs de CBD), le développement et le soutien de la filière agro-industrielle du chanvre industriel et du cannabis CBD, ainsi que la promotion de nouvelles réglementations visant à favoriser le consommateur de CBD avec des produits dérivés du chanvre. Bien qu’il s’agisse d’un bon début, il n’y a pas d’application pratique.

    Comment obtenir du chanvre sans THC ?

    Le chanvre sans THC est une variété de cannabis. La plante Cannabis sativa présente une extraordinaire variété génotypique et phénotypique dans le monde végétal. Cela signifie qu’il existe de nombreux types de cannabis dans sa morphologie. Deux plants de Cannabis sativa peuvent être très différents en termes de hauteur, de forme des fleurs, de couleur, de fibres, de teneur en cannabinoïdes et en terpènes. Et bien qu’à première vue elles aient l’air de plantes différentes, il s’agit de la même espèce botanique ! Surpris ? Il faut savoir qu’il existe actuellement des centaines de variétés de graines de Cannabis sativa certifiées en Europe. Certains sont plus efficaces pour la production de fibres (pour les textiles et les matériaux de bio-construction), d’autres pour la production de cannabis médical, d’autres pour l’extraction de CBD, d’autres pour l’obtention de produits cosmétiques à base de CBD, d’autres pour l’utilisation de ses graines à des fins alimentaires (huile de chanvre)… La plante de cannabis a de multiples facettes et de nombreuses utilisations bénéfiques ! Il est temps de la libérer des stigmates de la marijuana.

    À quoi servent les fleurs de CBD sans THC ?

    Les fleurs de CBD sont présentées comme un moyen légal de fumer du cannabis, sans les effets stigmatisés de la marijuana. Les fleurs de CBD sont un moyen unique et légal d’expérimenter la richesse aromatique du cannabis sans en ressentir les effets psychoactifs. Outre le CBD, le chanvre contient de nombreux composés aromatiques, tels que le CBD et d’autres cannabinoïdes, des terpènes et des flavonoïdes. Tous ces éléments produisent un effet différent dans chaque variété de fleurs CBD.

    Quelle est la différence entre le CBD et la marijuana ?

    Les plantes de cannabis produisant du CBD ont un génotype à faible teneur en THC et ne sont donc pas psychoactives. D’un point de vue juridique, le cannabis à très faible teneur en THC est appelé chanvre, bien que dans la pratique, ces plantes ressemblent davantage à la marijuana qu’au chanvre industriel. Notre experte en cannabis, le Dr Daniela Vergara, a rédigé un article très détaillé expliquant les différences entre le chanvre et la marijuana, dans lequel elle indique que les plantes de cannabis à base de CBD peuvent être considérées comme de la marijuana à faible teneur en THC.

    Isidre Carballido
    Fondateur et PDG de Cannactiva | Expert en cannabis

    Mi Cesta0
    Il n'y a pas d'articles dans le panier !
    Continuer les achats
    Chat ouvert
    1
    Besoin d'aide ?
    Bonjour !
    Pouvons-nous vous aider ?
    Attention Whatsapp (lundi-vendredi/ 11h00-18h00)