Age Verification

Vérification de l'âge

Veuillez confirmer que vous avez plus de 18 ans pour continuer.

Cannabigerol ou CBG : qu’est-ce que c’est et quels sont ses effets ?

Dans cet article, je vais vous parler du cannabigérol ou CBG. Nous passerons en revue ses caractéristiques et ses propriétés, ainsi que ses effets et ses utilisations médicinales potentielles.

Qu’est-ce que la CBG et quels sont ses effets ?

Qu’est-ce que la CBG ?

CBG est l’acronyme de le cannabigérol, l’un des différents les types de cannabinoïdes que l’on trouve dans la plante de cannabis (Cannabis sativa L.). Il s’agit d’un composé chimique non psychoactifque l’on trouve dans le cannabis à des niveaux inférieurs à ceux de la le tétrahydrocannabinol (THC) et le le cannabidiol (CBD) [1], mais qui a suscité un grand intérêt dans la communauté scientifique pour ses propriétés thérapeutiques potentielles.

Quand a-t-il été découvert ?

Le cannabigérol (CBG) a été décrit pour la première fois en 1964 par Gaoni et Mechoulam [3]. Historiquement, cependant, les chercheurs se sont concentrés sur les deux cannabinoïdes les plus connus, le THC et le CBD. Ces dernières années, le cannabinoïde mineur CBG a fait l’objet d’une attention accrue.

Où se trouve-t-il ?

La CBG est produite dans les trichomes glandulaires du cannabis, remplis de résine , qui couvrent la surface de la plante de cannabis, en particulier dans les fleurs de la plante femelle.

La CBG est produite à partir de l’acide cannabigérolique (CBGA), qui est le précurseur de tous les cannabinoïdes de la plante de cannabis. Ce composé est connu sous le nom de cannabinoïde mère, car le THCA, le CBDA et le CBCA sont produits à partir de lui.

Caractéristiques de la CBG

La plante Cannabis sativa produit tous ses composés cannabinoïdes sous une forme acide, représentée par un “A” à la fin de chaque nom de cannabinoïde (par exemple CBGA, THCA, CBDA). Le CBG est obtenu à partir du CBGA par un processus appelé décarboxylation. décarboxylation .

Quelle est la différence entre le CBD et le CBG ?

Le CBD (cannabidiol ) et le CBG (cannabigérol ) sont deux des nombreux cannabinoïdes présents dans la plante de cannabis. Bien qu’ils présentent certaines similitudes, ils présentent également des différences notables en termes de structure chimique et d’effets biologiques.

Ces deux types de cannabinoïdes ont en commun d’agir sur le système endocannabinoïde système endocannabinoïde.

En termes de structure chimique, le CBDA a une structure cyclique plus importante que le CBGA. Cette différence structurelle se traduit par des différences dans leurs effets biologiques [4].

En revanche, le CBD a fait l’objet de recherches plus approfondies et possède certaines propriétés thérapeutiques approuvées, tandis que le CBG nécessite davantage de recherches pour comprendre pleinement ses effets thérapeutiques potentiels.

Propriétés médicinales du CBG

Quelles sont les propriétés thérapeutiques de la CBG ?

Il semble que la CBG et sa forme acide, la CBGA, puissent avoir des propriétés thérapeutiques. Ces molécules peuvent être neuroprotectrices [3], anticancéreuses [4] et utiles dans le traitement de l’épilepsie [5]. Toutefois, de nombreuses recherches sont nécessaires, car la plupart des études réalisées jusqu’à présent l’ont été sur des souris.

Existe-t-il des essais cliniques sur la CBG ?

Comme indiqué ci-dessus, le cannabigérol n’est pas aussi bien étudié que le THC et le CBD, qui sont les plus populaires depuis des années.

Quelques essais cliniques sont en cours pour étudier l’utilisation thérapeutique de la CBG dans différentes conditions, bien que la plupart d’entre eux n’en soient qu’aux premiers stades de la recherche:

  • Étude visant à évaluer l’effet du cannabigérol sur le bien-être mental, physique et émotionnel chez des personnes en bonne santé (NCT05743985).
  • Étude visant à examiner les effets aigus de la CBG sur l’anxiété, le stress et la cognition (NCT05257044).
  • Essai clinique sur le cannabigérol pour améliorer la qualité du sommeil (NCT05088018)
  • Étude visant à évaluer l’efficacité de l’huile de cannabis dans différents rapports de cannabinoïdes, y compris l’huile riche en CBD + CBG, dans le traitement des patients atteints de troubles du spectre autistique ou TSA (NCT05219370).

Il est important de noter que ces essais cliniques sont en cours et que les résultats n’ont pas encore été publiés. Des recherches supplémentaires sont donc nécessaires pour déterminer l’efficacité et la sécurité de la CBG dans ces différentes conditions.

Propriétés cosmétiques de la CBG

Le cannabigérol est un ingrédient cosmétique approuvé en Europe et figure en tant que tel sur la liste CosIng, au même titre que d’autres cannabinoïdes tels que le CBD ou le CBN.

Comment consommer la CBG ?

Actuellement, il n’existe pas de dose recommandée de CBG pour la consommation orale, en raison du manque de recherche et de réglementation dans ce domaine. Nous ne disposons pas non plus d’informations sur les interactions médicamenteuses.

Comme mentionné ci-dessus, il existe peu d’informations sur l’efficacité et la sécurité de la CBG, qui n’est donc probablement pas la meilleure option thérapeutique ni le premier choix à l’heure actuelle.

Huile CBG

L’huile de CBG évolue dans une zone grise, car elle n’a pas d’effets psychoactifs comme le THC, elle n’est donc pas considérée comme une drogue et sa vente est donc légale. En revanche, leur utilisation interne n’est pas non plus réglementée.

Par conséquent, la plupart des huiles CBG ne peuvent être achetées que pour un usage externe (en tant qu’agent cosmétique approuvé).

Il est probable que si vous utilisez de l’huile de cannabis à spectre complet, vous serez en contact avec de petites quantités de cannabinoïdes mineurs, y compris le CBG.

En bref…

Le CBG est un nouveau cannabinoïde dont les perspectives médicales sont prometteuses, même si de nombreuses recherches restent à faire.

Personnellement, en tant que biologiste évolutionniste, ce qui me fascine le plus dans ce composé se situe au niveau biochimique. Le cannabinoïde mère peut produire différentes structures protéiques et est essentiel à la production des autres cannabinoïdes à l’étape suivante de la voie métabolique.

J’espère vous avoir convaincu que le cannabinoïde mère est le plus cool de tous, un exemple de cannabinoïde cool. A la prochaine fois !

L’article vous a-t-il plu ? En savoir plus sur Cannactiva en s’inscrivant à la lettre d’information. Vous bénéficierez également de réductions exclusives dans la boutique CBD .

Referencias
  1. Smith, C.J., et al, The phytochemical diversity of commercial cannabis in the United States. PLoS one, 2022. 17(5) : p. E0267498.
  2. Fischedick, J. T. et Hazekamp, A. (2016). Cannabis – Du cultivar au chimovar. Frontiers in plant science, 7, 19. https://doi.org/10.3389/fpls.2016.00019
  3. Gaoni Y, Mechoulam R. Isolation, Structure, and Partial Synthesis of an Active Constituent of Hashish. J Am Chem Soc. 1964;86(8):1646-1647. doi:10.1021/ja01062a046. PMID : 14149668.
  4. Navarro F, Carrillo-Salinas FJ, Palomares B, et al. Action du cannabigérol sur les récepteurs cannabinoïdes CB1 et CB2 et sur les complexes hétéro-récepteurs CB1-CB2. Cannabis Cannabinoid Res. 2018;3(1):158-165. doi : 10.1089/can.2018.0006. PMID : 29632456 ; PMCID : PMC6140266.
  5. Allen, K.D., et al, Evolution, Expansion and Characterization of Cannabinoid Synthase Gene Family in Cannabis Sativa. bioRxiv, 2022 : p. 2022.11.18.517131.
  6. Valdeolivas, S., et al, Neuroprotective properties of cannabigerol in Huntington’s disease : studies in R6/2 mice and 3-nitropropionate-lesioned m ice. Neurotherapeutics, 2015. 12(1) : p. 185-199.
  7. Borrelli, F., et al, Colon carcinogenesis is inhibited by the TRPM8 antagonist cannabigerol, a Cannabis-derived non-psychotropic cann abinoid. Carcinogenesis, 2014 : p. bgu205.
  8. Anderson, L.L., et al, Cannabigerolic acid, a major biosynthetic precursor molecule in cannabis, exhibits divergent effects on seizures in mouse models of epilepsy. British journal of pharmacology, 2021. 178(24) : p. 4826-4841.
  9. Swortwood, M. J., et al. (2017). “Disposition des cannabinoïdes dans le liquide buccal après une administration contrôlée de cannabis fumé, vaporisé et oral”. Drug testing and analysis 9(6) : 905-915.

Dra. Daniela Vergara
Investigadora y catedrática | Especialista en cultivos emergentes y consultora de cannabis

Mi Cesta0
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
Chat ouvert
1
Besoin d'aide ?
Bonjour !
Pouvons-nous vous aider ?
Attention Whatsapp (lundi-vendredi/ 11h00-18h00)